10 Conseils pour gérer l’e-réputation de votre organisation

Vous êtes vraisemblablement déjà bien sensibilisé à l’importance de votre image sur Internet avec tout ce que vous avez déjà pu attendre sur le sujet. Mais pensez-vous connaître toutes les spécificités de la e-Réputation qui vous permettraient d’intégrer cette nouvelle donne dans votre stratégie de communication ? Voici 10 conseils pour vous aider à mettre en place efficacement la gestion de votre e-Réputation.

 

  1. Assurez votre bien le plus précieux: votre réputation. Ne négligez pas les risques auxquels votre organisation est exposé au travers des médias sociaux (réseaux sociaux, blogs, web forums, sites de vidéos etc …). Votre assurance en e-Réputation peut être une équipe dédiée au sein de votre organisation (très souvent sous la direction de la communication) ou une prestation auprès d’une agence spécialisée à qui vous allez confier la gestion de votre e-Réputation.

 

  1. Travaillez votre image interne. «La plus grande menace vient de vos collaborateurs ou de votre environnement proche». On hérite rarement d’une mauvaise réputation sur Internet par hasard ! Soignez votre image en interne vis-à-vis de vos collaborateurs pour qu’ils soient fiers de votre organisation et qu’ils soient donc vos premiers ambassadeurs plutôt qu’une menace.

 

  1. Diagnostiquez votre présence et votre image. Un diagnostic de présence et d’image permet de mesurer votre notoriété (si on parle beaucoup de vous) et votre réputation (ce que l’on dit de vous) sur Internet et plus particulièrement dans les médias sociaux. L’analyse de présence fait ressortir des données quantitatives. L’analyse d’image apporte une représentation qualitative.

 

  1. Travaillez votre référencement naturel. Le contenu des médias sociaux (blogs, forums, réseaux sociaux) est indexé par les moteurs de recherche et permet d’améliorer le référencement naturel ainsi que la visibilité de votre site web. En plus du SEO (Search Engine Optimization) qui désigne l’optimisation pour les moteurs de recherche d’un site web grâce à un travail de référencement naturel, le SMO (Social Media Optimization) contribue à l’optimisation de la visibilité du même site web à partir de l’utilisation des médias sociaux (réseaux sociaux, blogs, wikis etc …).

 

  1. Identifiez les leaders d’opinion et animez la relation. Le community management est l’art et la manière de gagner la confiance de leaders d’opinion et les représentants des communautés. Pour identifier ces personnes, privilégiez les blogueurs, les webmasters, les contributeurs actifs dans les forums et les twitteriens influents qui s’expriment sur vos sujets. Ces leaders d’opinion pourront vous aider à relayer massivement vos messages auprès de leurs communautés respectives lorsque nécessaire.

 

  1. Etablissez un plan de veille et maintenez-le dans le temps. Un plan de veille aide à structurer les sources à surveiller et la liste des mots-clés associés selon un plan de classement dans lequel seront rangées les alertes.

 

  1. Surveillez régulièrement ce que l’on dit de vous. Un outil de veille est nécessaire mais pas suffisant. Aucune solution n’est capable d’interpréter votre besoin de veille. Il est fortement conseillé d’utiliser la bonne vieille méthode en lançant périodiquement des recherches dans les moteurs de recherche pour vous assurer que la veille ne soit pas défaillante à cause d’un mauvais paramétrage ou d’une difficulté à interpréter la source.

 

 

  1. Communiquez pour occuper l’espace. L’e-Réputation est perçue par beaucoup de personnes comme la capacité à supprimer un message négatif dans les premiers résultats des moteurs de recherche. La suppression demeure possible sans être sûre à 100% et elle est surtout temporaire jusqu’à la prochaine attaque d’un détracteur. Le plus important est surtout d’éviter que cela ne se reproduise. Pour cela, le plus efficace et durable est de passer d’un statut de spectateur à acteur sur internet en publiant le plus possible du contenu positif pour améliorer votre référencement naturel.

 

  1. Impliquez vos collaborateurs. La contribution de vos équipes dans les médias sociaux vous rendra plus accessible et ouvert. Elle améliorera votre image par le simple fait que vous échangiez avec les internautes où ils se trouvent. En premier lieu, vous devez recenser l’ensemble des personnes parmi votre personnel qui sont déjà présentes sur internet au travers des blogs, des web forums, les sites de partage vidéos, les réseaux sociaux pour connaître leur niveau d’implication, si elles parlent de votre organisation afin de connaître la teneur de leurs propos. La deuxième étape consiste à définir une charte sociale que vous leur demanderez de signer pour définir un périmètre de ce que vous les autorisez à dire ou non sur l’organisation. Identifiez les experts internes à mobiliser pour que vous puissiez garantir une présence active aux endroits du web social les plus significatifs.

 

  1. Soyez prêt à faire face au pire et réagissez bien. La gestion de l’e-Réputation repose sur l’anticipation de toute menace qui pourrait vous faire du tord. Plus tôt vous êtes alerté, plus rapide sera la réaction, moins le bad buzz aura le temps de s’installer. Imaginez tous les scénarios d’attaques de vos détracteurs. Puis prévoyez les réponses adéquates. Par retour d’expérience, une menace sérieuse est souvent étayée par des preuves ou par des faits marquants.

Source: Emarketinglicious