« Il n’y a pas de solution durable, si au plus profond de la démarche de la personne en burn-out, elle n’accepte pas une remise en question et une réflexion philosophique, psychologique et éthique de son mode de fonctionnement »

Dr Mich Delbrouck

Le burn-out, le mal professionnel du moment. Il menace un belge sur quatre. Les collaborateurs s’épuisent au travail, tant physiquement qu’émotionnellement, souvent sous l’influence du stress, la surcharge de travail et subissent certaines situations. Il est donc important d’identifier ce qui peut les conduire à ce mal-être et anticiper et sensibiliser tout le monde, soi-même d’abord mais aussi les employeurs. Voyons quels sont les moyens et ressources de prévention du burn-out.

Reconnus comme étant les facteurs de prévention les plus importants en matière de prévention du burn-out (ou pour éviter la rechute), les éléments listés ci-dessous vous guideront dans votre développement personnel. L’activation de certaines ressources encore dormantes vous paraîtra peut-être difficile ou délicate à effectuer.

La liste présentée ci-dessous a pour fonction d’être une source inspiratrice de réflexion et d’action sur soi-même. Elle n’est donc pas exhaustive et nul ne peut prétendre activer l’ensemble de ces ressources…

  • PHILOSOPHIE DE TRAVAIL
    • Évaluer mes préférences professionnelles et les réaliser
    • Connaître mon style de travail (priorités, affinités, spécificités, hiérarchie de mes valeurs, etc.).
    • Délimiter mes sphères travail / vie personnelle (horaires, liens clients / bénéficiaires, planification des tâches, déléguer, répartir les tâches).
    • Intégrer mon travail dans un système plus vaste : connaître l’environnement institutionnel, l’histoire organisationnelle, les regroupements de défense professionnelle.
    • Se libérer des conditionnements éducationnels qui alourdissent mes conditions de travail (ex. « il faut travailler beaucoup »; « je dois rendre service à tout le monde », perfectionnisme, volonté de toute-puissance morale, etc.).
    • Activer des ressources en perspective de ma retraite
  • MOTIVATION AU TRAVAIL
    • Connaître mes préférences professionnelles et travailler en adéquation avec ce cadre
    • Diversifier mes tâches de manière équilibrée
    • Donner du sens à mon travail (avoir plus de responsabilités décisionnelles, avoir des objectifs SMART, avoir une vision de l’avenir, savoir en quoi ce que je fais est utile, etc.)
    • Faciliter les relations humaines (climat valorisant et solidaire, suivi et soutien des responsables, réunions d’équipe aidantes, etc.)
  • VIE SOCIALE AU TRAVAIL
    • Travailler avec autrui (réseau, équipes, etc.) et en processus de collaboration constructive et dynamique collégiale
    • Participer à des groupes de développement professionnel (intervisions, supervisions, réunions de fonctionnement, etc.)
    • Obtenir une bonne équité entre collègues (règles équitables, reconnaissance des résultats effectués par tous, etc.)
    • Assurer un réseau de bon soutien social au travail (personnes sur qui compter pour expliquer ce qui ne va pas)
    • Techniques de communication adéquate avec les personnalités difficiles
    • Mettre à plat les conflits latents et résoudre les conflits ouverts
  • CONDITIONS DE VIE AU TRAVAIL
    • Disposer de tout ce dont j’ai besoin sur le plan logistique pour assurer mon travail
    • Éviter de se mettre trop et trop régulièrement la pression
    • Trouver des sources de plaisir et de contentement au travail
    • Avoir un bon équilibre entre les activités intérieures et missions à l’extérieur
    • Limiter les horaires incompatibles avec la vie personnelle
  • ORGANISATION DES TÂCHES
    • Prévenir la surcharge
    • Être soutenu dans la charge émotionnelle
    • Réduire les exigences physiques
    • Assurer d’être bien informé

À la lecture des ressources listées, il est recommandé de prendre le temps de répondre aux questions suivantes :

    1. Parmi ces ressources préventives de burn-out, quelles sont celles que j’investis / j’active le moins en ce moment ?
    2. Quelles sont les 3 prioritaires qui mériteraient selon moi d’y consacrer une attention particulière et de progresser ?
    3. Qu’est-ce qui risque de me freiner dans l’activation de ces ressources choisies ?
    4. Lister des premières idées d’activités / événements concrets pour parvenir à les activer.
    5. Aller chercher des ressources externes (personnes ressources, livres, informations Internet, etc.) pour compléter vos propres idées.

Enfin : planifier ces activités de manière progressive dans votre agenda jusqu’à ce que cela devienne naturel pour vous.

Pour plus d’informations : http://www.damienkauffman.be/psychotherapie/

 

Damien Kauffman dispose d’une riche expérience en management d’équipes au sein d’organisations variées, tant en Belgique qu’à l’étranger. En tant que psychologue, il s’est de ce fait spécialisé dans la gestion d’équipe et la dynamique de groupe, lui permettant d’effectuer des interventions pertinentes dans ces domaines (coaching en management d’équipes – audit relationnels – team-building). Il dispense également un soutien psychologique à visée thérapeutique.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués par *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

EffacerEnvoyer