Gamer passionné et investigateur de la fonction sociale du jeu, conscient de l’importance du ludique dans l’apprentissage, Ashot Tchilingarian a co-fondé avec Maëlle Kergrohen Lab Venture Games, une solution qui vise à révéler les compétences « soft skills » grâce au jeu vidéo. En attendant de le retrouver lors de notre notre prochaine conférence dédiée au Digital Learning Manager, il nous livre sa vision.

 

Pourriez-vous nous faire le pitch de Lab Venture Games en une phrase ?

 

Lab Venture Games est un laboratoire d’innovation du jeu vidéo pour adapter celui-ci à la formation professionnelle.

 

Comment un jeu vidéo peut-il révéler les soft skills de vos collaborateurs ?

 

Grâce aux recherches en Neurosciences et en Sciences sociales, nous savons que les gamers développent des compétences qui, pour certaines, sont les mêmes que celles que recherchent les entreprises. En créant des jeux adaptés aux formations et en sélectionnant des soft skills précis, nous faisons du jeu vidéo un outil pertinent pour l’apprentissage en milieu professionnel.

Nous utilisons le terme « révéler » car nos jeux sont construits de manière à inciter les joueurs à adopter une attitude particulière, à modifier leur comportement habituel, à réfléchir différemment et dans un autre cadre que celui de l’entreprise et même que celui de la formation. Non pas parce qu’il leur est formellement demandé de le faire, mais parce que c’est le seul moyen d’avancer dans le jeu. Ainsi, c’est « malgré eux » qu’ils développent des compétences, et sans contrainte extérieure.

 

Quels sont les apports de la gamification sur le processus d’apprentissage ?

 

Attention, engagement, enthousiasme ! Nous apprenons plus vite, davantage et pour plus longtemps lorsque nous le faisons en éprouvant du plaisir. Personne ne force un joueur à mieux jouer ou à aller plus loin dans l’univers qu’il explore ; il le fait parce qu’il s’amuse, parce qu’il découvre et parce qu’il se sent challengé. La gamification c’est tout cela à la fois ; en somme, une formidable source de motivation.

 

Si vous deviez citer une source d’inspiration dans votre métier, quelle serait-elle ?

 

Sans hésiter World of Warcraft ! A travers mes études de ce jeu, j’ai compris en quoi le virtuel était une modalité particulière du réel. J’y ai rencontré des Maîtres de guildes qui pourraient être des fantastiques chefs de projets, des Raid leaders qui n’ont rien à envier aux meilleurs managers, ou encore des rôlistes débordants de créativité, qualité tant recherchée ! Tous ces joueurs ont développés leurs compétences, ou plutôt se sont développés, en jouant. Ce type de jeu où les rapports entre les joueurs sont essentiels est un terrain d’observation pour nous, voire même d’expérimentation.

 

Pour en savoir plus, rdv le 29 janvier 2019 pour la 2eme édition de la conférence « Digital Learning Manager : entrez dans l’expérience apprenante ! »

 

Ashot Tchilingarian est le président de Lab Venture Games.

Il interviendra lors de notre conférence dédiée au Digital Learning Manager, le 29 janvier à Bruxelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués par *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

EffacerEnvoyer