Depuis une dizaine d’années, avoir une présence en ligne est devenu incontournable et il faut s’adapter constamment. Les entreprises et les institutions font face à la transformation digitale et doivent trouver leur place pour exister sur Internet. C’est tout un écosystème digital qui s’offre à elles et à nous tous : sites d’information ou sites marchands, réseaux (plateformes collaboratives, social media,..) et outils de communication (CMS, e-newsletter,..).

“Content is king so is the reader” – Pour rédiger des textes ciblés, pertinents et adaptés, il est primordial de connaître son audience. Qui sont vos lecteurs et où sont-ils présents ? Ce sont eux qui vont créer un engagement, c’est pourquoi il faut les attirer, les toucher et les fidéliser. Comment ? Avec des moyens visuels, des sons et mots. Bien que la technologie ne cesse d’évoluer, notamment avec les fonctions vocales, le poids donné aux contenus reste encore intacte. Le texte est partout : de la page d’accueil de votre site Internet, news, pages produits, métadonnées, tags et # attribués à vos posts, jusqu’au script d’une vidéo promotionnelle pour YouTube.. Quel splendide terrain de jeu pour un rédacteur Web ! 

“Machine VS Man” -Amené à produire ou à valider la publication de contenus digitaux, l’expert sait qu’il rédige en s’adressant à ses lecteurs mais aussi aux robots. Il doit penser “mot-clé” pour les moteurs et le volet SEO, mais aussi “stories” pour ses lecteurs. C’est en véritable chef de projet que doit opérer le rédacteur Web. Iladopte une vision à 360° et sait se projeter de façon réfléchie et durable, ce qui implique de connaître son écosystème, de comprendre un besoin, faire un plan et conceptualiser. Il veille à créer des pages Web standardisées et produire des contenus accessibles. 

“Digital footprint” – En suivant un processus de travail organisé et méthodique, le rédacteur peut laisser la place à sa créativité pour créer sa propre empreinte digitale, sa marque de fabrique, son style selon ses valeurs ou celles de son entreprise. Ses textes sont construits et aboutis. Il navigue au sein d’un environnement sur lequel il laissera un impact, une trace. L’alliance de ses compétences rédactionnelles avecd’autres compétences, telles que celles liées à la gestion de projet et l’ergonomie, est une combinaison gagnante. Pour apprendre à jongler plus naturellement avec les types de contenus et les supports de communication, c’est un bon point de départ.

Lugdivine UNFER pour IFE by ABILWAYS – Digital Media Specialist

Pour aller plus loin et créer l’échange, rendez-vous lors de la formation “Bien rédiger pour le Web” organisée les 2 et 3 décembre 2019. Nous aborderons ensemble ces différentes idées et nous étudierons de plus près une sélection d’outils, tendances et méthodes.