Pourquoi il faut poser des questions de résistances

Les managers rencontrent des résistances chaque jour. La résistance peut provenir d’un responsable qui ne veut pas approuver un projet, un service qui refuse de fournir des ressources, un client qui rejette catégoriquement une proposition, enfin quiconque vous bloque dans l’atteinte d’un objectif ! La façon dont ils les gèrent est parfois contre-productive.

Une erreur typique de réponse d’un manager, continuant à dire non à une personne résistante, est de continuer à imposer sa propre idée en donnant de plus en plus de preuves et en décrivant les retombées négatives pour l’autre personne. Et on continue ainsi à tourner en rond autour de cette personne qui continue à dire non… Il y a incontestablement une meilleure solution !

Poser une série de questions permettra à l’autre personne de repenser ses hypothèses et ouvrir des possibilités d’accord. L’idée a été proposée par Socrate dans la Grèce antique, il y a près de 2.400 ans.

Savoir remettre son objectif en questions !

« Vivre c’est décider ». On le sait, toute notre vie est faite de choix.

Professionnellement cet adage est d’autant plus vrai que toute décision à une incidence importante sur la vie de l’entreprise et de ses collaborateurs.

Toute prise de décision est liée à la fixation d’objectif. Mais très souvent, trop souvent, les objectifs fixés ne sont pas atteints, à la grande déception de leur initiateur, de leurs bénéficiaires, et des différentes parties prenantes. La prise de décision doit donc être inscrite dans une démarche rigoureuse.

Déterminer un objectif efficacement, c’est répondre à 10 points essentiels !

Que voulez-vous précisément ? Votre objectif doit être formulé clairement, précisément et en termes positifs. Il doit être défini avec des dates, délais, lieux, étapes de façon très précise.

En quoi cet objectif est important pour vous, pour votre équipe, pour l’organisation, pour l’ensemble des parties prenantes ?
Il s’agit de trouver les éléments de motivation internes et externes qui seront les raisons pour lesquelles on veut atteindre l’objectif. On identifie alors les critères liés à cet objectif : évolution, créativité, professionnalisme, liberté, partage, etc…

Restez branchés ! Comment trouver la bonne connexion dans notre communication avec autrui ?

Nous pouvons observer quotidiennement combien nos comportements relationnels varient ! Qui ne s’est jamais dit : « c’est incroyable, je viens de rencontrer une personne, et j’ai l’impression de la connaître depuis 20 ans ! » ou bien : « décidément, nous ne sommes pas du tout sur le même longueur d’onde ! ».

Comme si parfois le courant passait, et d’autre fois, il ne passait pas !

Pourtant, tout cela est assez simple…

Entre 1970 et 1980, le Dr Paul Ware, médecin psychiatre américain, fait des recherches sur la prise de contact chez ses patients psychotiques, en identifiant ce qu’il appelle des « portes ». Il découvre que chaque individu accède plus ou moins consciemment à 3 parties de lui-même: la pensée, le ressenti et les comportements.
La pensée correspond au mode cognitif. Ce sont nos « processus internes » qui nous permettent de penser, analyser, croire, savoir.

Le ressenti correspondent au mode émotionnel. Ce sont nos « états internes » qui nous font sentir et ressentir les choses, percevoir au travers d’émotions et sensations : j’ai peur, je suis heureux, je me sens bien, ça me fait mal, j’ai froid, etc…

La gestion de projets : une méthodologie pour que vos projets soient couronnés de succès

Un projet c’est quoi ? Pour quoi faire ?

L’Afnor définit un projet comme « un ensemble d’activités qui sont prises en charge, dans un délai donné et dans les limites de ressources imparties, par des personnes qui y s’ont affectées, dans le but d’atteindre des objectifs définis »[1].

La gestion de projet est une méthode de travail structurée et partagée qui permet d’atteindre les résultats définis en mobilisant l’ensemble ou une partie des collaborateurs.  C’est surtout une opportunité à ne pas manquer pour se positionner sur un marché concurrentiel, améliorer les pratiques quotidiennes en lien direct avec la stratégie et le développement des activités d’une entreprise.

Et, comme vous le savez, maintenir et conserver son leadership sur un marché compétitif n’est pas chose aisée et requiert la mobilisation de personnes motivées et prêtes à relever ce défi de taille, en dépit des nombreuses difficultés qui vont jalonner la réalisation d’un projet : indisponibilité de compétences métiers ou techniques suite à des retards dans les livrables, changement ou imprécision des objectifs à atteindre, analyse des besoins incomplète voire bancale, manque de suivi et de réactivité face aux tâches à réaliser, manque de structure dans le projet, manque de synchronisation entre les différents acteurs,…

Les nouveaux modes de management favoriseront un développement durable de la conscience et de la confiance !

D’après l’étude Gallup 2013, respectivement 86%, 88%, 91% des salariés luxembourgeois, belges et français étaient désengagés ! 86%, 88% et 91% de personnes en souffrance au travail qui attendaient avec impatience de rejoindre les 14%, 12% et 9% de personnes qui avaient du plaisir au travail. Ce pourcentage, pour le moins interpellant, a-t-il vraiment évolué depuis lors ? Pas vraiment sûr, hélas…

Parmi les raisons qui expliquent ces chiffres, on reconnaîtra certainement des temps de bouleversements économiques sans précédent, la réalité de l’environnement des entreprises qui est de plus en plus complexe et la pression concurrentielle qui a tendance à complexifier les processus. Le « CHANGEMENT » reste le maître mot dans les entreprises. Les managers sont ainsi mis à rude épreuve, surtout quand la préoccupation des entreprises reste encore très souvent aujourd’hui la performance chiffrée, là où les nouvelles générations ont un rapport au travail radicalement différent de celui de leurs aînés. En effet, les générations Y et Z aspirent à un meilleur équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle.

Se posent alors des questions stratégiques incontournables : Comment s’adapter à un environnement imprévisible et en permanente mutation ? Comment faire face à de nouveaux concurrents, venus de toute part et de plus en plus « agressifs » ? Comment répondre aux besoins de clients de plus en plus impatients, exigeants et individualistes ? Comment rester serein dans un contexte de crise financière ?

Digital Learning Manager

L’Apprentissage Immersif va-t-il révolutionner la formation ?

Dans un univers hyper connecté où chacun a un accès instantané à des sources d’information quasi-illimitées, les comportements d’apprentissage ont radicalement changé : l’apprenant est devenu consommateur digital. La digitalisation des modalités pédagogiques bénéficie de l’apparition de nouveaux outils qui modifient le rapport de l’apprenant à la formation. Mais quels sont les outils à privilégier ? En attendant de retrouver Aurélie Truchet, cofondatrice d’Uptale, lors de notre prochaine conférence dédiée au Digital Learning manager, elle nous livre sa vision.

IFE by Abilways – Pourriez-vous nous faire le pitch de Uptale en une phrase ?

Uptale est une startup #edTech qui permet à des professeurs, formateurs et organisations apprenantes de créer et diffuser en quelques clics des expériences pédagogiques immersives en Réalité Virtuelle sur tous types de « devices » et LMS.

Tips & tricks pour une réunion à distance réussie

Les réunions à distance, indispensables avec le télétravail !

Lorsque les membres d’un service ne travaillent pas au même endroit, les moments dédiés aux réunions d’équipe sont indispensables pour recréer et renforcer un sentiment d’appartenance à une équipe. Et pour que ces échanges soient une réussite, pas question d’improvisation ! En effet, il ne s’agit pas de rater cette réunion, au risque que la prochaine fois, celle-ci soit reportée aux calendes grecques.

Ne nous leurrons pas : pour une équipe de travailleurs à distance, se réunir peut devenir un véritable casse-tête. Chacun doit accepter de consacrer un créneau dans sa journée de travail pour discuter de l’avancement des tâches qui lui incombent, s’articuler avec ses collègues ; bref perdre un peu de sa liberté d’action. Et, si les moyens technologiques ne sont pas accessibles à l’endroit du télétravail, il faudra parfois se déplacer pour rejoindre un espace de discussion plus approprié et donc perdre du temps supplémentaire. Enfin, écouter parler un collègue que l’on connaît peu, échanger ses idées à distance peuvent parfois s’avérer compliqué.

Alors, comment faire ? La clé de la réussite d’une réunion à distance réside dans l’anticipation de ce qui va se passer, dans la préparation de ce moment en vue de l’objectif visé.

Les clés pour réussir ses réunions… – Interview d’Olivier Nyssen, consultant et formateur au sein d’IFE by Abilways

La rédaction d’IFE Learning Lab – Olivier, vous êtes formateur pour IFE et spécialisé dans la tenue efficiente des réunions. Pouvez-vous nous dire ce qu’est pour vous une réunion réussie ?

Olivier Nyssen – Pour moi, une réunion réussie est d’abord une réunion pendant laquelle chaque participant a été actif et a été responsable de la qualité du résultat obtenu collectivement.

La rédaction d’IFE Learning Lab – Tout le monde rêve de participation active mais comment atteindre ce but ?

Olivier Nyssen – Pour que chaque participant s’investisse dans la réunion, il y a pour moi des éléments incontournables à respecter. Ils sont au nombre de 5, ce sont nos 5 règles d’or :

Chaque participant doit connaître précisément ce que l’on attend de lui à chaque point de la réunion
– Le timing de chaque point de la réunion doit être respecté
– Aucune communication extérieure ne doit être autorisée
– L’ordre du jour doit stipuler le résultat attendu pour chaque point
– Aucune réunion ne devrait dépasser 45 minutes.

Guirec partage sa passion au cours de la conférence ‘Panorama des innovations managériales’

Le partage de nos connaissances et de notre expérience fait partie intégrante des valeurs de Velocitas. Le mois prochain, Guirec de Wouters, business consultant et intrapreneur engagé, aura l’opportunité de partager son savoir et sa passion pour le business développement au cours de la conférence <>, organisée par l’IFE le 10 mai prochain à Bruxelles.

Au delà de notre mission <>, cela fait maintenant 4 ans que Guirec accompagne Velocitas dans sa transition vers une entreprise libérée. Engagement, chaleur professionnelle et confiance sont autant de valeurs, partagées par tous les Velocitassers, qui ont contribuées à la croissance et au succès de notre entreprise.

Innovation

Les clés du succès des modèles managériaux – Interview de Jacques Folon

Bonheur au travail et performance, quelles sont les clés pour réussir ce beau mariage ? Comment mobiliser vos collaborateurs pour coconstruire des pratiques managériales innovantes ? Quel chemin devez-vous suivre pour le management participatif ? Pour répondre à toutes ces questions, des entreprises viendront vous faire part de leur expérience le 10 mai prochain.

En attendant, bénéficiez d’une interview de Jacques Folon.

Un vent d’innovation souffle sur le management, embarquez avec nous !

La Rédaction : pensez-vous que les pratiques managériales actuelles soient un frein à l’innovation et à la croissance en entreprise ?

Jacques Folon : nous avons complètement changé de paradigme depuis le début de ce siècle. L’arrivée du Web 2.0 et des réseaux sociaux, les changements de comportements de collaborateurs et des clients, tous de plus en plus connectés, créent un choc frontal face à des structures hiérarchiques rigides et aujourd’hui dépassées. La communication qui était essentiellement top-down et hiérarchique est confrontée aux communications en réseau qui passent au delà des départements et font voler en éclat les silos organisationnels.