Équilibre vie pro / vie perso : les 10 meilleures villes du monde

Quand on décide de s’expatrier beaucoup de paramètres entrent en ligne de compte : coût de la vie, opportunités professionnelles, qualité de vie, loisirs, sécurité… Partir travailler à l’étranger n’entre pas uniquement dans un plan de carrière, c’est un projet de vie parfois partagé en famille. L’équilibre entre la sphère personnelle et professionnelle est donc…

Lire la suite

Infographie : UX designer, l’architecte de l’expérience utilisateur

Longtemps, l’informatique ne se préoccupa en rien de l’expérience utilisateur. Puissance, stockage, réseau… c’est tout ce qui comptait. Mais la perspective habituelle fut renversée lorsque que l’on découvrit l’interface avec l’utilisateur. À ce niveau l’UX designer (pour User eXperience) intervient sur la façon dont les choses sont vécues par l’utilisateur lors de l’usage d’un site web, d’une application mobile ou tablette, d’une borne interactive ou de tout autre dispositif numérique.

Découvrez en une infographie le métier d’UX Designer, architecte de l’expérience utilisateur.

Lire la suite

Why people with multicultural experience are more creative

Most creative people have two things in common: They are willing to consider alternatives to the way things are currently done, and they see objects, people, and situations from multiple perspectives.

After all, if you shun new experiences, you will miss out on exciting opportunities. And many of those opportunities involve seeing existing elements of the world in a new way. Research by Adam Galinsky and his colleagues at Columbia Business School suggest that one way to enhance these two skills is to immerse yourself in a multicultural experience.

Think about what happens if you spend a year living in another country. Chances are, the people speak a different language, so you have to recognize that even the way people communicate in that country differs from where you are from. Their rituals and routines are different. The way they interact socially differs.

Lire la suite

Télétravail : productivité, gain de temps, économies… Ne venez plus au bureau !

Qui n’a pas déjà rêvé de rester chez soi et de travailler tranquillement depuis son salon ? Fin 2014, la dernière étude Cebr a relancé le débat autour des avantages multiples qu’offre le télétravail.

Au-delà de l’amélioration de la qualité de vie, le travail dit « flexible » offre de nombreux avantages en termes d’argent, de gain de temps, et de mobilité tant au niveau des entreprises que des employés.

247 millions d’heures dans les transports

Pour les employés, travailler de chez soi deux jours par semaine permet en moyenne de réaliser 300 euros d’économies par an et par personne. En effet, ceux-ci étant amenés à limiter leurs déplacements, les frais liés aux transports sont ainsi drastiquement diminués.

Lire la suite

Pour augmenter la productivité, laissez plus de salariés travailler de chez eux

L’étude : Le professeur d’économie Nicholas Bloom et James Liang, étudiant diplômé qui est également co-fondateur de l’agence de voyages en ligne chinoise Ctrip, ont proposé au personnel volontaire du call center de Ctrip de travailler à domicile pendant neuf mois. La moitié des volontaires ont obtenu l’autorisation detélétravailler, tandis que les autres restaient assignés au bureau comme groupe référent. Au terme de l’étude, les réponses aux questionnaires et le recueil détaillé des performances des uns et des autres ont révélé que les travailleurs à domicile se sentaient plus heureux et plus attachés à l’entreprise que ceux qui allaient au bureau. Et surtout, qu’ils se montraient plus productifs.
Le challenge : Devrions-nous être plus nombreux à travailler en pyjama ? Les performances des employés seraient-elles vraiment meilleures si les entreprises les autorisaient à rester à la maison ?

Lire la suite

6 choses que les grands leaders ne font jamais !

On reconnaît un vrai leader plus à ce qu’il ne fait pas qu’à ce qu’il fait.

Ecouter leurs peurs

Les leaders ne sont pas des surhommes, comme tout le monde ils ont des faiblesses et des limites. Mais, à la différence des autres, ils savent passer outre et réaliser leurs rêves malgré tout.

Ne pas se remettre en question

Suivre sa propre voie et ne pas se fier au regard des autres ne signifie pas pour autant ne pas écouter les conseils avisés de personnes compétentes. Les grands leaders savent ne pas être aveuglés par leur propre vision.

Essayer d’être ce qu’ils ne sont pas

La différence entre une personne qui connaît le succès et un vrai leader est que ce dernier n’essaie jamais de se donner un genre ou de paraître ce qu’il n’est pas. Les grands leaders savent que l’authenticité est bien plus efficace que l’autopromotion !

Lire la suite

Don’t Forget the Positive

It’s a well-known fact that managers are the translators of corporate messages. They take the vision and goals set by senior leaders and translate them to the employees for dissemination and achievement.

That being said, it’s not surprising when managers focus on the gaps in performance that could prevent the company’s goals from being met. But in an effort to ensure that all teams are performing at their highest effectiveness and productivity, the identification and reinforcement of positive behaviors that enables high performers to be high performing, sometimes gets forgotten.

Providing positive feedback such as praising a productive employee or rewarding a job well done can be difficult for both new and experienced managers. Perhaps managers who are uncomfortable with this had leaders in the past who were hesitant to offer praise and positive feedback.

Lire la suite

La communication d’entreprise, ses nouveaux défis, ses nouveaux outils

Deux défis à relever pour l’entreprise

Aujourd’hui, l’entreprise doit relever deux défis majeurs : le premier est de s’assurer une bonne visibilité et de développer son attractivité parmi tous ses publics externes auprès de qui elle tentera de susciter et pérenniser un sentiment de confiance à son égard. Le second est de créer et de maintenir l’adhésion des membres de son personnel vis-à-vis de ses objectifs et de ses projets et de susciter un engagement de leur part en faisant place dans l’entreprise à la parole sur le travail et au dialogue. Il faut débattre, communiquer au vrai sens du terme, c’est-à-dire échanger avec des travailleurs qui n’acceptent plus le monologue, l’injonction, la parole indiscutable du management.

Un contexte difficile pour la communication

C’est loin d’être simple car on constate depuis une dizaine d’années un sentiment de défiance à l’égard de l’entreprise et une mise en doute de sa communication. Tout comme on observe de la part du personnel un certain désengagement à l’égard de l’entreprise et même un désenchantement à l’égard du travail dont on sait qu’il est en plus en plus exigeant.

Lire la suite