Virtual Workplace – Virtual Methods that Engage

What makes the virtual workplace work are the various virtual tools and meetings that connect team members to each other and to their leaders, teams to other teams, and so on. The meetings are supposed to help people come together, align goals, share experiences, and otherwise make sure that the team both functions well and creates a nice, social place to work for its members. It is very rare, though, that virtual teams report that their meetings work like that: often they speak about technical problems, boring sessions and multi-tasking participants. ‘How can we ensure commitment – and keep our people active and interested?’ virtual leaders often ask – meaning both virtual meetings and virtual work on the whole.

Actually, I don’t think this is necessarily a problem of virtual meetings only: it is not so rare for participants in face-to-face meetings to read e-mails or engage in other activities while the meeting is on, or not everybody to participate fully with their best contributions. This means there is room for improvement in our meeting methods in general – and if you virtualise an ineffective meeting method, the result is rather a double frustration instead of an effective virtual meeting…

Lire la suite

Pourquoi il faut poser des questions de résistances

Les managers rencontrent des résistances chaque jour. La résistance peut provenir d’un responsable qui ne veut pas approuver un projet, un service qui refuse de fournir des ressources, un client qui rejette catégoriquement une proposition, enfin quiconque vous bloque dans l’atteinte d’un objectif ! La façon dont ils les gèrent est parfois contre-productive.

Une erreur typique de réponse d’un manager, continuant à dire non à une personne résistante, est de continuer à imposer sa propre idée en donnant de plus en plus de preuves et en décrivant les retombées négatives pour l’autre personne. Et on continue ainsi à tourner en rond autour de cette personne qui continue à dire non… Il y a incontestablement une meilleure solution !

Poser une série de questions permettra à l’autre personne de repenser ses hypothèses et ouvrir des possibilités d’accord. L’idée a été proposée par Socrate dans la Grèce antique, il y a près de 2.400 ans.

Lire la suite

La communication est-elle une perte de temps?

Comme chaque année au printemps, nous avons avancé notre montre d’une heure. Mais avons-nous à présent plus de temps pour communiquer VRAIMENT ? Les journées sont plus longues et nous avons un peu plus de temps. Pourtant, je remarque combien nous continuons à tourner autour du « pot », le « pot » du véritable temps.

N’avons-nous pas de temps ou bien avons-nous peur de perdre du temps ? Lorsque nous devons entrer en conversation avec quelqu’un parce que les choses commencent à tourner mal, si, de plus, nous devons le faire immédiatement de « façon inhabituelle », cela coûte encore plus de temps ! Depuis que je donne des formations en communication et que je coach, j’entends cette excuse: « Oui, mais cela coûte du temps de communiquer ainsi ». Je continue à donner la même réponse : « Et combien de temps allons-nous encore perdre en ne communiquant pas ? ». Beaucoup de collaborateurs restent sur leur faim parce qu’ils ne se sentent pas reconnus, et parce qu’ils se sentent toujours moins utiles dans le courant des changements. Quel soulagement ce serait si nous prenions, avec chacun de nos collègues, le temps d’un véritable dialogue au sujet de ce que chacun éprouve de positif au sein de la société ou du département ! Si nous prenions maintenant une fois le temps de s’asseoir, de prendre un petit café et de véritablement COMMUNIQUER… Comment nous sentirions-nous alors ?

Lire la suite

La sociocratie : un outil d’intelligence collective…

Lors de ma réorientation professionnelle, j’ai eu la chance de faire une belle rencontre : la sociocratie et je voudrais partager avec vous quelques bases de ce merveilleux outil d’intelligence collective.

Qu’est ce que la sociocratie ?
Dans le domaine du management, la sociocratie est un outil de prise de décision qui requiert la participation active de chacun et une communication de qualité entre les participants.

La sociocratie se concentre sur la création de propositions à décider (définition de la problématique, analyse, amélioration, création d’une proposition) ou sur le consentement à une proposition (explications, objections, améliorations et décision finale).

Quand peut-on parler de sociocratie au sein d’une entreprise ?
Pour cela, il est nécessaire que 4 règles de fonctionnement interne soient respectées :
La prise de décision par consentement : atteindre l’objectif « zéro objection » : chacun a la possibilité de dire un « non » argumenté et constructif.

Lire la suite

Pas d’improvisation pour accueillir les nouveaux collaborateurs dans votre entreprise !

Les dispositions légales, dont notamment l’A.R. du 24 avril 2014 modifiant diverses dispositions dans le cadre du bien-être au travail, oblige un employeur, le service des ressources humaines ainsi que le personnel d’encadrement, à mettre en place un certain nombre d’actions pour que l’intégration d’un nouveau collaborateur se déroule de manière optimale et que celui-ci devienne rapidement performant dans son travail. Il s’agira de ne rien oublier !

L’accompagnement dès les premiers moments
Afin que ce trajet d’intégration soit une réussite, il convient de préparer les documents et les informations-clé à transmettre aux nouveaux travailleurs dès son arrivée dans l’entreprise ainsi que les outils à construire à leur attention en vue de leur expliquer de manière explicite leur nouvel environnement de travail, leurs droits et leurs devoirs dans le cadre de leur nouvelle fonction.

Lire la suite

Let’s talk about virtual classes!

In March 1728, Boston Gazette featured an advertisement from Caleb Phillips – « Teacher of the New Method of Shorthand » – explaining that everybody should be able to learn from distance.

Almost 300 years passed, and we see how virtual learning environment allows most people from our planet to access online education without leaving home. But what are virtual classes and why you should use them?

A virtual class is a learning environment, usually held on an online platform, where both teachers and learners can get and share knowledge, communicating with each other being physically in different places. To access that kind of classes is easy: you only need a computer and an internet connection.

So, what are the real benefits of a virtual class?

Lire la suite

De la formation à la transformation

Depuis quelques années, l’univers du travail (en ce compris la galaxie des ressources humaines) s’enflamme autour de la révolution que représente l’essor du digital et tente d’anticiper les conséquences que cette modification de paradigme aura dans les différents secteurs professionnels. On suppose l’émergence de nouveaux métiers, la disparition d’un grand nombre d’autres et l’évolution générale des fonctions associées aux « emplois du futur ». C’est donc tout naturellement que le monde de la formation a décidé d’en faire son cheval de bataille principal tant au niveau des thématiques proposées que des modalités de formation qui tendent à se digitaliser année après année.

Un aspect de la question que les entreprises ont néanmoins des difficultés à envisager est celle de la place de leurs ressources humaines actuelles dans les nouveaux modes de fonctionnement mis en place.

Lire la suite

Restez branchés ! Comment trouver la bonne connexion dans notre communication avec autrui ?

Nous pouvons observer quotidiennement combien nos comportements relationnels varient ! Qui ne s’est jamais dit : « c’est incroyable, je viens de rencontrer une personne, et j’ai l’impression de la connaître depuis 20 ans ! » ou bien : « décidément, nous ne sommes pas du tout sur le même longueur d’onde ! ».

Comme si parfois le courant passait, et d’autre fois, il ne passait pas !

Pourtant, tout cela est assez simple…

Entre 1970 et 1980, le Dr Paul Ware, médecin psychiatre américain, fait des recherches sur la prise de contact chez ses patients psychotiques, en identifiant ce qu’il appelle des « portes ». Il découvre que chaque individu accède plus ou moins consciemment à 3 parties de lui-même: la pensée, le ressenti et les comportements.
La pensée correspond au mode cognitif. Ce sont nos « processus internes » qui nous permettent de penser, analyser, croire, savoir.

Le ressenti correspondent au mode émotionnel. Ce sont nos « états internes » qui nous font sentir et ressentir les choses, percevoir au travers d’émotions et sensations : j’ai peur, je suis heureux, je me sens bien, ça me fait mal, j’ai froid, etc…

Lire la suite

Managers : comment créer la confiance dans votre organisation ?

Combien de leaders de la nouvelle génération se posent la question sur comment vivre une prise de poste en tant que nouveau leader, comprendre les besoins du marché, du business et les besoins humains des équipes ?

Comment trouver son rôle dans un environnement professionnel en constant changement avec des délais très brefs ? Quelles sont les compétences clés dont le leader d’aujourd’hui a besoin ?

La recherche des dernières années a montré que les employés exigent de la confiance. Que les collaborateurs aient confiance en le leader et vice versa.

Selon les recherches de Steven Covey[1], moins de la moitié des employés ont confiance dans le management et seulement 28% voient un PDG comme une source confiante d’information. Des recherches[2] plus récentes en Angleterre montrent une image légèrement plus positive avec +- 60% des employés (inclus les leaders) ayant confiance dans leur organisation. Le facteur confiance semble être un facteur clé de la performance d’une organisation.

Lire la suite

Pourquoi 9 personnes sur 10 brainstorment mal et ont l’impression de perdre leur temps

La différence entre les meilleurs «performers» et le commun des mortels tient souvent en une poignée de méthodes utilisées avec discipline et sérieux. Les meilleurs sportifs, artistes, créatifs, ingénieurs, architectes et entrepreneurs, de Elon Musk à Frédéric Mazzella de BlablaCar se distinguent par les process qu’ils mettent en place pour penser plus vite, optimiser leur temps, et structurer leurs équipes de façon similaire.

Une de ces techniques est le brainstorming – une technique qui a pour objectif de générer extrêmement rapidement des idées et solutions à un problème précis.  

Pourtant dans 9 cas sur 10 – le brainstorming comme méthode de création d’idée ultra-rapide («d’idéation») se transforme en une bataille d’égo entre membres d’une équipe qui tentent de s’imposer mutuellement leurs opinions – et le brainstorming génère plus de conflits, tensions et incertitudes qu’il n’en résout. Cela devient souvent une perte de temps et d’argent, là où l’exercice était censé générer une nouvelle impulsion.

Lire la suite